• 3, rue Louissaint, Bourdon.

  • imedis@agenceimedis.com

  • (509) 2940-9383

Michel Lamarre

Né à Port-au-Prince, Michel Lamarre quitte Haïti en 1971 pour suivre ses études primaires et secondaires au collège Stanislas de Montréal puis ses études universitaires à l’Université Laval à Québec. Diplômé en génie civil en 1990, il est embauché immédiatement par le bureau d’ingénieur conseil Hamel Beaulieu et Associés, où il participe à la supervision des travaux de réfection de l’autoroute Métropolitaine à Montréal. Quelques mois plus tard, il intègre la firme RSW inc. où il travaillera pendant plusieurs années sur des projets de centrales hydroélectriques, postes de distribution ou projets industriels. Parallèlement, il poursuit des études universitaires de second cycle à l’Université McGill en Administration des affaires.

Retour en Haïti en 1996 après vingt-cinq ans passés au Canada

En février 1996, il démissionne de son poste et retourne en Haïti où il fonde IMEDIS, une agence d’importation et de distribution de produits pharmaceutiques. La compagnie met quelques années à atteindre sa vitesse de croisière mais réussit à s’implanter sur le marché de la distribution de vaccins, sérums et équipements de laboratoires. Michel Lamarre – dont la devise est « lorsqu’on dirige, il faut décider ; que la décision soit bonne ou mauvaise, l’essentiel est d’avancer » – a également participé à la création de plusieurs entreprises dont VIDRO Trading, fournisseur d’équipements agricoles et de montages de projets dont il est aujourd’hui le secrétaire-trésorier. Il est aussi l’un des premiers Haïtiens à investir dans le secteur minier, avec SOMINE, dont il est aujourd’hui le président. Son engagement social s’est également orienté vers la santé et le sport, pour supporter, à travers IMEDIS, la Société haïtienne de Pédiatrie, le Groupe de support contre le cancer ou encore la Fédération haïtienne de Tennis.

Membre fondateur de la CCIHC

Il était tout naturel que l’homme d’affaires haïtien, diplômé au Canada où il avait fait ses premières armes professionnelles, soit invité à participer à la formation de la Chambre de commerce et d’industrie haïtiano-canadienne (CCIHC). Créée en 2004, la CCIHC s’est fixée comme objectif de développer des échanges commerciaux, industriels et culturels entre Haïti et le Canada et de favoriser un environnement économique dynamique. Forte de plus de 80 membres, la Chambre s’est évertuée à créer des réseaux en créant des partenariats aussi bien avec les associations locales (ADAAC, CFI, CCIH et toutes les chambres de province, Ecole Hôtelière d’Haïti, pour ne citer que celles-là) qu’avec des associations internationales parmi lesquelles la Chambre de commerce haïtiano-canadienne de Montréal, la Chambre de commerce de Montréal, le Forum francophone des affaires du Canada ou le Trade Office Canadien. La CCIHC met au rang de ses priorités la promotion de l’entreprenariat féminin et des jeunes entrepreneurs mais aussi celle des investissements canadiens et québécois en Haïti, ainsi que les exportations haïtiennes vers le Canada. Michel Lamarre, en tant que membre fondateur, embrasse avec enthousiasme cette mission d’accroître les liens économiques entre le Canada et Haïti. Entré au conseil de la CCIHC en juin 2014, il en est devenu président en décembre de la même année pour un mandat de deux ans. C’est sous son leadership que la CCIHC a rejoint le projet Konbit Rebwazman, un projet qui récompense les Haïtiens impliqués dans le reboisement de leur région. Haïti, le Canada, les affaires et l’engagement social : Michel Lamarre a trouvé le lieu parfait pour réunir tout ce qui fait son univers.

Stéphanie Renauld Armand

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.